HABAY Jean-Baptiste

Né en 1829 à Montigny-sur-Vence (Ardennes). Établi à Paris. Ouvrier cordonnier pour femmes, il se signala en 1848 par ses opinions icariennes qui lui valurent, en Juin, d’être dénoncé le 24 : un poste avait été établi sans ordre, rue Saint-Martin, chez le maître cordonnier où il travaillait, en face du poste du Conservatoire, ce qui provoqua l’arrestation de tous les habitants de l’immeuble. Trouvé en possession de sept balles, il fut transporté en Algérie. En 1853, il « bénéficia » de la transformation de cette mesure en internement.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32288, notice HABAY Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 3544.

Version imprimable Signaler un complément