HAAS Michel

Ouvrier du textile chez Hofer-Schlumberger à Ribeauvillé (Haut-Rhin). Il fut accusé, ainsi qu’un autre jeune ouvrier, d’avoir, le 6 novembre 1855, excité une dizaine de camarades à la grève (sous l’influence du vin nouveau, selon le rapport de police).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32287, notice HAAS Michel , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Haut-Rhin, 1 M 126, dossier grèves n° 194.

Version imprimable Signaler un complément