GYS.

En décembre 1848, Gys fut l’un des signataires du Bulletin du Comité central provisoire pour la candidature permanente des ouvriers démocrates-socialistes à l’Assemblée nationale et à toutes les fonctions électives. Voir Marot J*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32283, notice GYS. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Les Révolutions du XIXe siècle. 1848 (catalogue), Paris, EDHIS, s. d. — Note de R. Skoutelsky.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément