GROSJEAN Victor, Delphin.

Né en 1830 à Lormont (Haute-Saône), ouvrier menuisier, demeurant ordinairement, vers 1852, chez ses parents à Bèze (Côte-d’Or) ; il passa en procès le 20 août 1852 au tribunal correctionnel de Chaumont pour avoir offensé dans un atelier de menuiserie de Nogent le président de la république et « excité à la haine les citoyens entre eux ». On trouva dans sa malle, un Guide de l’électeur républicain par Ducoux (?) et la Chanson des ouvriers par Vauthier*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32041, notice GROSJEAN Victor, Delphin. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 septembre 2017.

SOURCE : Arch. Dép. Haute Marne 61 M 22. — Note de P.-J. Derainne.

Version imprimable Signaler un complément