GOY

Ouvrier serrurier à Lyon en 1824, inquiété par la police pour avoir accepté d’aller travailler en Angleterre. On craignait probablement de le voir transporter à l’étranger certaines particularités techniques des métiers lyonnais. Voir Bresson*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article31904, notice GOY , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1278.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément