GOURDON Édouard

Né à Bordeaux en 1818, mort à Neuilly, près de Paris en 1869. Littérateur et journaliste.

Gourdon entra à vingt ans, dans le journalisme et collabora à différentes feuilles, tant de la capitale que de la province, faisant paraître des articles en faveur de toutes sortes de réformes. Il fut en particulier le rédacteur en chef du Messager de la Haute-Marne, journal créé en 1843 à Langres par Pawels, candidat populaire dont l’élection en 1842 avait soulevé un scandale puis avait été invalidée.

En 1848, Gourdon se porta candidat en Haute-Marne aux élections pour la Constituante : devant le Comité électoral de Chaumont, il se déclara « socialiste », mais non « communiste » à la manière de Cabet. Il ne fut pas pourtant retenu comme candidat. (Journaux de Chaumont L’Écho du Peuple, 15 avril 1848, Le Bien Public, 18 avril 1848). Voir Richard*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article31883, notice GOURDON Édouard, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 22 août 2009.
Version imprimable Signaler un complément