GOÊPE

Mineur à Rive-de-Gier (Loire), Goëpe fut considéré comme « principal moteur » de la grande grève d’avril 1844. Il fut condamné à six mois de prison. Voir Courtial Luc*, Paulet Jean*, (Cf. Pétrus Faure, Histoire du Mouvement ouvrier dans le département de la Loire, pp. 125-127.)

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article31804, notice GOÊPE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, du 9 avril au 27 mai 1844.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément