GIDON Antoine

Né en 1823 à Saint-Didier-en-Velay (Haute-Loire). Il appartenait à une famille d’artisans. Clerc de notaire à Yssingeaux avant 1848, il était qualifié en 1851 de maître passementier et en 1858 d’ouvrier forgeron. Il participa à l’émeute ouvrière du 15 mars 1848 au Puy. Jusqu’en 1852, il prit part activement à la propagande socialiste. En 1858, il quitta Saint-Didier pour travailler dans l’usine métallurgique Kœchlin et Cie, à Sélincourt, près Montbéliard (Doubs). Voir Béraud Claude*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article31648, notice GIDON Antoine, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/396, P. 440, Dossier Riom. — Arch. Dép. Haute-Loire, 6 M 121 et 7 M 59.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément