GARNIER Nicolas

Né à Chaumont en 1809, y demeurant. Ouvrier gantier, il fit partie de la coalition des ouvriers gantiers qui eut lieu dans cette ville le 7 juin 1833. Il accompagna son camarade Barotte pour essayer de débaucher les ouvriers tanneurs, mais trois d’entre eux seulement se laissèrent entraîner dans le rassemblement. Bien qu’il fût considéré comme un bon ouvrier, entré dans l’émeute uniquement par peur que l’installation d’un nouvel atelier à Clairvaux ne lui enlevât son travail, Garnier fut, avec six autres gantiers, condamné à un mois d’emprisonnement et 25 francs d’amende. Voir Case Étienne*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article31424, notice GARNIER Nicolas , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 26 juin 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Haute-Marne, 61 M 16, 97 U 21.

Version imprimable Signaler un complément