GANDY Férréol

Né le 20 août 1818 à Cernon (Jura), mort le 6 novembre 1888 à Lyon. Passementier et membre du groupe des Carbonari Réformés de Lyon, il fut arrêté, le 6 décembre 1851, et condamné, le 13 février 1852, à la déportation en Algérie, peine commuée le 29 mars en surveillance de la haute police. En 1870, il appartint au comité de Salut public qui prit en main la ville de Lyon. Poursuivi le 2 août 1875, il fut condamné à un mois de prison pour avoir transformé son comité électoral de la rue Grôlée en société secrète. Il a été conseiller municipal de Lyon. Voir Belle Jean-Pierre* et Léculier Pierre*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article31367, notice GANDY Férréol , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série M. Victimes du Deux Décembre. — Mary Lynn Stewart-McDougall, The Artisan Republic. Revolution, Reaction, and Resistance in Lyon, 1848-1851, Montreal/Kingston, McGill-Queens University Press, 1984.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément