FÈTRE Louis

Né en 1804 à Mélicocq (Oise), tailleur d’habits. Il travaillait, en chambre, à Paris, rue des Anglais, pour la Belle Jardinière, depuis un an, quand, en Juin 1848, garde national dans la compagnie du capitaine Amyot, il participa aux pourparlers entre celui-ci et François Arago qui s’était présenté à la tête de la XIe légion de garde nationale devant la barricade de la rue des Mathurins-Saint-Jacques. Le 24, la barricade prise, l’hôtel où il s’était réfugié fut envahi et il fut reconnu pour avoir accompagné la veille Amyot en parlementaire. Membre des clubs du Deux-Mars, de l’Union, de la Jeune Montagne, il fut cependant libéré en septembre de la même année.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30910, notice FÈTRE Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 6825.

Version imprimable Signaler un complément