FAURE Eugène

Feuilletoniste, d’esprit indépendant et sans beaucoup d’affinités saint-simoniennes, du journal de Léopold Amail et Prosper Enfantin, Le Crédit, en 1849 et 1850.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30804, notice FAURE Eugène, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
Version imprimable Signaler un complément