FAURE Émilie

Elle dirigea un cabinet littéraire dans lequel on pouvait consulter le journal saint-simonien Le Globe. Dans une lettre qu’elle adressa au journal pour renouveler son abonnement, on apprend que les lecteurs de son cabinet furent particulièrement séduits par les propos de ce journal et par le saint-simonisme en général.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30803, notice FAURE Émilie , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Michèle Riot-Sarcey, De la liberté des femmes : lettres de dames au Globe, Paris côté-femmes éditions, 1992. — Note de Laurence Dupérier.

Version imprimable Signaler un complément