FAUGER

Ouvrier serrurier à Chambly (Oise) en 1843. Il avait probablement fait partie de groupements compagnonniques, avant de se joindre aux fondateurs de l’Union compagnonnique et d’entrer en rapport avec Flora Tristan*. Il fut le promoteur d’un système de secours mutuels alimenté par une « cotisation perçue sur tous les ouvriers travaillant en France, sans distinction de profession, par l’intermédiaire des chefs d’établissement », que l’on peut considérer comme le prototype des systèmes de sécurité sociale obligatoire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30792, notice FAUGER , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 9 janvier 2018.

SOURCES : J.-L. Puech, La vie et l’œuvre de Flora Tristan, Paris, 1925.

Version imprimable Signaler un complément