DENEUVILLE Charles

Par Louis Botella

Mort le 30 juillet 1996 ; facteur enregistrant puis facteur chef, sous-chef de gare, chef de gare ; secrétaire général adjoint de la Section technique nationale Exploitation (1966-1973 ?) ; membre du bureau national de l’Union nationale des cadres, agents de maîtrise et techniciens (UNCMT) de la Fédération FO des cheminots (1979-1985) ; secrétaire de l’Union Nord (1967-1969).

Charles Deneuville fut successivement facteur enregistrant à Calais (Pas-de-Calais), facteur chef à Rue (Somme) puis à Calais, sous-chef de gare de 2e classe à Somain (Nord) puis sous-chef de gare de 1re classe au poste de commandement de l’arrondissement Exploitation de Douai (Nord) puis à Lille. Chef de gare à Seclin (Nord), il termina sa carrière come chef de gare de Cambrai (Nord).
En juin 1956 à Mulhouse, il représenta le syndicat FO des cheminots au congrès de la fédération. Par la suite et jusqu’à son départ à la retraite il fut présent à tous les congrès fédéraux. Au début de 1957, il fut secrétaire adjoint du syndicat de Calais et responsable de la branche Exploitation au sein du secteur de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).
En mars 1966, il fut élu secrétaire de la Section technique Exploitation de l’Union Nord. À ce titre, il siégea au comité technique national de cette branche professionnelle. Il y assuma également la fonction de secrétaire général adjoint. À la suite de la mort d’Yves Castagnet au début de septembre 1968, Charles Deneuville assura, pendant quelques semaines, la fonction de secrétaire général de cette Section technique nationale. En octobre de la même année il demanda à être déchargé de cette tâche. Le secrétariat fédéral proposa, au cours de sa séance du 9 décembre 1968 la candidature d’Yvon Dartenset, de Bordeaux. Charles Deneuville fut réélu au comité technique national en novembre 1970.
Lors du congrès de l’Union Nord, tenu en mai 1967 à Amiens, il devint secrétaire de cette union. Lors du congrès suivant, qui eut lieu également à Amiens, il fut élu membre du conseil national de la Fédération.
Il tenta en février 1976 de se faire élire au bureau national de l’Union nationale des cadres, agents de maîtrise et techniciens (UNCMT) mais il n’obtint que 37 voix sur 139 suffrages exprimés. Lors du congrès suivant de l’UNCMT en mars 1979, il fut élu et fut chargé au sein de ce bureau du réseau Nord. Il fut également reconduit dans cette fonction en 1982.
Il mourut en 1996.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3078, notice DENEUVILLE Charles par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 18 mai 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Cheminot du Nord, février 1957. — Le Rail syndicaliste, 1961-1982. — FO Rail, août 1996. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1966. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Informations transmises en mai 2003 par Guy Hénichart.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément