FAILLE Eugène

Né en 1804 à Juniville (Ardennes), y demeurant en qualité d’officier de santé. En 1851, il aurait chanté au cabaret « Le bal et la guillotine », qui appelait à une nouvelle révolution. Il fut traduit devant les assises, le 24 juillet 1851, et acquitté.
Faut-il attribuer à l’influence d’Eugène Faille le fait que Juniville vota démocrate-socialiste en 1852 et qu’aucune majorité n’y fut jamais acquise à l’Empire ? Voir Desoye*, Neveux-Borgnet Antoine*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30743, notice FAILLE Eugène, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 juillet 2017.

SOURCE : Arch. Dép. Ardennes 1 U 1058.

Version imprimable Signaler un complément