FABRE Louis

Né à Lorgues (Var) en 1806. Pharmacien à Marseille. En 1848, il avait pris pour enseigne : « Pharmacie du Peuple ». Il était l’auteur d’un écrit non publié, mais saisi en 1853 : « La République démocratique à la portée de tout le monde. » Pour ce manuscrit, il fut condamné à la surveillance en Corse, en juillet 1853, puis expulsé à Constantinople en décembre 1853.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30730, notice FABRE Louis, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/106, Dossier politique.

Version imprimable Signaler un complément