ETCHEGOYEN Vincent, Charles, Henry (Vicomte d’)

Né le 3 février 1818 à Paris, mort le 8 février 1885. Représentant fouriériste de Loir-et-Cher en 1850.

Son père était propriétaire du château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher). Il était d’opinions libérales.

Etchegoyen fut élu député de Loir-et-Cher en 1850, lors d’une élection complémentaire, par 29 686 voix contre 23 010 au candidat du comité napoléonien. Il remplaça Cantagrel, destitué, et qui s’était réfugié en Belgique. Il était de sentiments socialistes, et, comme Cantagrel, disciple de Fourier. Esquiros, qui avait obtenu 15 000 voix en 1849, retira sa candidature devant celle d’Etchegoyen. « J’estime, dit-il, que l’héritage de Cantagrel doit revenir à un membre de sa communion socialiste [...] Un sentiment de délicatesse démocratique exige que nous nous retirions devant une candidature qui appartient à l’école fouriériste. »

Etchegoyen, après le coup d’État du 2 décembre 1851, s’exila en Angleterre, puis aux États-Unis. Voir Cantagrel François*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30692, notice ETCHEGOYEN Vincent, Charles, Henry (Vicomte d'), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 mai 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Loir-et-Cher, série M non classée. — Le Courrier de Loir-et-Cher. — Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français.. — DESMARS Bernard (2012), “(Vincent) Charles (Henri) Etchegoyen (d’)”, Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en juillet 2012, URL : http://www.charlesfourier.fr/article.php3?id_article=905.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément