ESTRADE Michel

Papetier.

Ouvrier papetier à Sarrancolin (Hautes-Pyrénées), condamné en juin 1821, par le tribunal de Tarbes, avec six autres ouvriers, parmi lesquels son frère Pierre, à un mois de prison, pour avoir organisé une grève et molesté les non-grévistes de la localité. Il était précisé que l’amende de sept cents francs frappait particulièrement cette entrave à la liberté du travail. Voir Artigue Augustin*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30689, notice ESTRADE Michel , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 septembre 2016.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1.000.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément