ESTÈVE François

Né en 1830 à Sérignan-du-Comtat (Vaucluse). Cultivateur à Sérignan. Propagandiste socialiste. Membre des sociétés secrètes républicaines et socialistes à la fin de la Seconde République, il participa à l’insurrection républicaine et socialiste de décembre 1851 en Vaucluse. Il fut d’abord condamné à la déportation simple en Algérie (« Algérie moins »), mais cette peine fut bientôt commuée en une surveillance de haute police. En 1854, à la suite de cris séditieux, Estève fut interné dans l’Ardèche par arrêté du ministère de l’Intérieur.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30685, notice ESTÈVE François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 14 mars 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Vaucluse, série M.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément