ESPIRAT-FAUZE Annet

Cultivateur à Chauriat (Puy-de-Dôme) en 1841, Annet Espitat-Fauze fut un des principaux émeutiers de sa commune lors des troubles de l’été 1841 contre le recensement à caractère fiscal, ordonné par le ministre des Finances de Louis-Philippe, Humann. Pour pillage et dégâts, il avait été condamné à dix ans de travaux forcés. Il dut s’évader, car, en octobre 1842, la police du port du Havre recevait des instructions pour le cas où il chercherait à s’embarquer. Voir Maradeix Antoine*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30677, notice ESPIRAT-FAUZE Annet, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 10 janvier 2018.

SOURCE : Arch. Mun. Le Havre, J 2/2, doss. 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément