ESPÉRANDIEU Louis

Né en 1812 à Ribaute-les-Tavernes (Gard). Boucher. Chef des socialistes de sa commune, il prit la tête de l’insurrection de décembre 1851 avec le maire Bouvier. Emprisonné en Algérie, il fut gracié quelques années après, mais resta l’objet d’une surveillance sévère pendant tout le Second Empire (signalé comme « démagogue de la plus dangereuse espèce »). Voir Bouvier Germain*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30672, notice ESPÉRANDIEU Louis, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gard, série M 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément