ESNAULT Jean-Louis

Né en 1822 à Vitré (Ille-et-Vilaine). Ouvrier menuisier à Paris, depuis 1842, chez un fabricant de socles de pendules, rue du Roi-de-Sicile, il entra en 1848 comme chef d’escouade aux Ateliers nationaux. Membre du Club du Marais, au Marché des Blancs-Manteaux, il souscrivit au Banquet des Travailleurs, et, comme lieutenant de la VIIIe légion, il intervint en Juin 1848 entre la troupe et les insurgés qui construisaient une barricade dans sa rue. Par sa harangue, il évita la lutte. Arrêté, il fut libéré. Voir Leinen Mathias*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30667, notice ESNAULT Jean-Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11270.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément