ESCERLIN

Républicain de Forcalquier (Basses-Alpes). Il eut, le 4 décembre 1851, une main tranchée, en voulant empêcher la foule, qui avait débordé le détachement d’insurgés qu’il commandait, de mettre en pièces le sous-préfet fidèle à Louis-Napoléon Bonaparte. Voir Aillaud de Volx*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30659, notice ESCERLIN, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 juin 2017.
Version imprimable Signaler un complément