ERARD Sébastien

Né à Strasbourg le 5 avril 1752, mort à Paris le 5 août 1831. D’abord destiné à la profession d’architecte, Erard dut à des revers familiaux d’abandonner son orientation première et de devenir ouvrier chez un facteur de clavecins, à Paris, en 1768. Il construisit à l’âge de vingt-cinq ans le premier piano et ne tarda pas à s’associer avec un de ses frères pour monter sa propre maison. Il émigra en Angleterre, puis revint à Paris. Il connut alors une prospérité réelle : ainsi, en 1799, en dépit d’une situation politique considérée comme difficile, il vendit deux cents pianos. Il organisa dans son entreprise un système de pensions et de secours pour les ouvriers trop âgés ou malades ainsi que pour leurs familles, qui fut un des premiers du genre. (Alfred Ernst, notice de la Grande Encyclopédie).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30649, notice ERARD Sébastien , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément