EPSTEIN Marie, Auguste, Adolphe

Né en 1823, piqueur de chevaux à Paris en 1847, condamné à trois jours de prison pour avoir pris part, faubourg Saint-Honoré, à des manifestations ouvrières, à la suite desquelles quinze inculpés furent uniformément condamnés à la même peine. Voir Baudrier Henri*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30648, notice EPSTEIN Marie, Auguste, Adolphe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 4-30 septembre 1847.

Version imprimable Signaler un complément