ENARD Jean

Né le 9 février 1816 à Méligny-le-Grand (Meuse). Depuis 1823 à Paris, il y demeurait, faubourg du Temple, en 1848, et travaillait depuis 1845 comme ouvrier châlier, rue des Écluses-Saint-Martin, puis au Théâtre historique. Embauché aux Ateliers nationaux à partir de mars, il fut arrêté en Juin et libéré en septembre.
En décembre 1851, apparemment membre de sociétés secrètes, il aurait combattu sur les barricades et se serait vanté d’avoir arraché la grille de la porte Saint-Martin. Arrêté en possession de chansons séditieuses et d’un imprimé pour la création d’un agent intermédiaire entre fabricants et ouvriers, il fut placé sous surveillance.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30637, notice ENARD Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 10196 et B 1602.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément