ÉMILE

Communiste matérialiste du groupe des Humanitaires en 1841 à Paris. En fuite, il fut condamné par le tribunal correctionnel de la Seine en novembre à un an de prison. Voir G. et J. Charavay.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30634, notice ÉMILE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Jacques Grandjonc, Communisme/ Kommunismus/ Communism. Origine et développement international de la terminologie communautaire prémarxiste des utopistes aux néo-babouvistes, Trier, Karl Marx Haus, 1989, p. 501.

Version imprimable Signaler un complément