EMERY François

Gérant du cercle Bergère à Marseille. Mort de maladie en avril 1853. Le cercle Bergère était une des rares réunions autorisées en 1853. Mais il était signalé, au début de cette année, comme prenant une orientation nouvelle : le nombre des membres doublait presque, pour atteindre la centaine, et parmi les nouveaux membres un rapport de police signalait un condamné pour les affaires marseillaises de Juin 1848, un interné de décembre 1851, etc. De plus, il était avéré qu’Emery était mort après avoir fait une tournée d’information politique dans le Var.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30632, notice EMERY François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/40.

Version imprimable Signaler un complément