DURAND Louis, Charles

Né en 1815. Cordonnier à Langres (Haute-Marne) et ancien président du club des Travailleurs, fondé à Langres en avril 1848. Il fut inculpé, en 1851, de fabrication de cartouches pour le compte du marchand de planches Jacques Courtois, fut traduit en même temps que Courtois devant le tribunal correctionnel de Langres, et condamné à la même peine (dix-huit mois de prison et 500 F d’amende). Voir Courtois J.*
Mais l’affaire ayant été portée en appel, le 26 avril 1851, devant le tribunal de Chaumont, Durand prouva au gré des juges qu’il n’avait été que l’instrument de Courtois, et sa peine fut ramenée de dix-huit à treize mois d’emprisonnement.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30520, notice DURAND Louis, Charles , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Marne, 167 U 15 et 61 M 24. — Journal de Chaumont L’Écho du Peuple, 1851.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément