DALLÉE François

Né à Saulon-la-Chapelle (Côte-d’Or) vers 1815. Mort à Luxembourg en 1866. Huissier à Dijon sous la monarchie de Juillet et la Seconde République. Suspendu de ses fonctions pour ses opinions démocrates socialistes. Condamné à l’expulsion par la Commission mixte de la Côte-d’Or avec les considérants suivants : « Homme dangereux, actif, ambitieux, influent sur les habitants des campagnes, affilié aux sociétés secrètes. Trésorier de la Solidarité républicaine. » Dallée gagna d’abord Bruxelles puis Luxembourg. Voir Flasselière G.*, Lambert J.-B.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article29381, notice DALLÉE François, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Côte-d’Or, série M.

Version imprimable Signaler un complément