DALAYRAC

Compositeur de la romance qui donna le timbre du chant révolutionnaire Veillons au salut de l’empire. Voir Boy A.-D.,, S.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article29375, notice DALAYRAC, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
Version imprimable Signaler un complément