DAGORNEAU Jacques, Lepeltier

Né à Vendôme (Loir-et-Cher) en 1796. Employé à la caisse de Poissy, il demeurait, depuis janvier 1847, à Paris, 8, rue du Chemin-Vert. Il fut l’un des chefs de l’insurrection de ce quartier en Juin 1848. Il y construisit des barricades et fit percer des meurtrières dans sa maison, d’où un feu très violent fut dirigé sur l’angle du boulevard qu’elle commandait. Déjà arrêté pour complot, en avril 1834 et en septembre 1840, il fut condamné à la transportation en Algérie, mais s’évada dans la nuit du 12 au 13 février 1849 au cours du trajet entre Sainte-Pélagie et l’embarcadère du chemin de fer du Havre. Il figurait encore sur les listes de la police en décembre1851, mais n’avait pas été retrouvé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article29367, notice DAGORNEAU Jacques, Lepeltier , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 10936 et B 1588.

Version imprimable Signaler un complément