DE KERDELLEAU Henri

Par Marie-Louise Goergen, Jean-Luc Pinol

Né le 8 juillet 1882 à Paris (XIXe arr.), mort le 31 juillet 1958 ; sous-chef de bureau ; militant syndicaliste.

Employé à la Compagnie PLM en qualité de sous-chef de bureau au secrétariat de la Compagnie, Henri de Kerdelleau était secrétaire à la rédaction de l’Union des syndicats confédérés du Réseau PLM – voir Fortuné De Payan. Il était également membre de la commission exécutive de la Fédération nationale – voir Jean Jarrigion. Il fut constamment réélu à la commission exécutive fédérale. Après la réalisation de l’unité syndicale au plan fédéral, il fit toujours partie du bureau de l’Union unifiée PLM.

En 1938, il faisait partie du bureau exécutif fédéral et il représentait la Région Sud-Est. Au moment de sa mort en 1958, Le Rail syndicaliste, bulletin de la Fédération FO des cheminots, le désigna comme « ancien révoqué » et précisa qu’il avait gardé ses responsabilités pendant la guerre, ajoutant toutefois : « L’occupant ne l’intimide nullement. Chargé de rapporter sur la Charte du Travail lors d’un Conseil national mémorable, il occupe la tribune pendant plus d’une heure, ridiculisant adroitement un texte dont personne ne voulait. [...] » Il fut en effet membre du bureau exécutif de la Fédération légale jusqu’à la fin de 1943 ; il avait alors soixante-et-un ans et prit sa retraite.

De Kerdelleau habitait Paris (Ve arr.) ; marié puis veuf, il était père de plusieurs enfants. Il se remaria avec la mère de Marcelle Méhudin, responsable de la Fédération FO des cheminots.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article2934, notice DE KERDELLEAU Henri par Marie-Louise Goergen, Jean-Luc Pinol, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 7 août 2009.

Par Marie-Louise Goergen, Jean-Luc Pinol

SOURCES : Arch. Nat., F7/13670. — Arch. PPo. 300, rapport de février 1935 ; 308, rapports d’octobre 1926. — Arch. Fédération CGT des cheminots (procès-verbaux du bureau exécutif de la Fédération légale). — Compte rendus des congrès de la Fédération 1930, 1932, 1934, 1938. — Le Rail syndicaliste, 21 août 1958. — Notice DBMOF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément