CROUTEL de Flory de Clavière Sainte-Marie, François, Alexandre

Né le 2 juillet 1823 à Doullens (Somme). Maître élémentaire à la pension Lenoël, à Amiens, en 1842, puis, en 1843, maître d’étude au collège de Soissons, il entra en avril comme professeur de rhétorique et de latin à la pension Alfred de Lafilolie à Belleville (Seine). En octobre 1843, il était professeur de langues à Clichy (Seine) à l’institution Pouget. Il revint en 1846 à Belleville enseigner le français à la pension Laurent-Duchêne, rue des Prés-Saint-Gervais, et de nouveau chez Lafilolie, six mois, en 1847. Il vivait alors avec une coloriste en châles de Vaugirard.
Lieutenant des Ateliers nationaux en 1848, il fut le président fondateur de la Commission de Belleville, dite « Club des Ateliers nationaux ». Le 29 avril, il conduisit les douze délégués de chacune des divisions de Belleville pour obtenir qu’un paiement leur soit fait et entra en conférence avec le conseil municipal pendant qu’une masse d’ouvriers assiégeait la mairie. Il se montra menaçant, disant : « Pour conciliation, nous allons chercher nos fusils. » De garde à la mairie, les 23 et 24 juin, il passa à l’insurrection. En dépit de ses anciennes relations intimes avec Godefroy Cavaignac, il fut transporté et ne fut gracié qu’en février 1849. Voir Bouvyer Alexandre*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article29308, notice CROUTEL de Flory de Clavière Sainte-Marie, François, Alexandre , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 9025.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément