COQUARD Alphonse

Relieur.

Patron relieur, bonapartiste qui fréquentait le Palais Royal, il était au début des années 1860 président de la Société des ouvriers relieurs de Paris, dont le siège était 39, rue de l’École-de-Médecine. À ce titre, A. Coquard fit partie de la Commission ouvrière qui organisa l’envoi de délégations à l’Exposition universelle de Londres en 1862. Il s’opposa à cette occasion à Eugène Varlin*, qu’il parvint à faire exclure de la Société à la suite de la grève de 1864.
Il fit un rapport pendant les travaux de la Commission ouvrière de 1867 sur « les délégués en 1851 et en 1861 ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article29047, notice COQUARD Alphonse , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 18 juin 2016.

SOURCES : Eugène Tartaret, Commission ouvrière de 1867. 2e recueil des procès-verbaux des assemblées générales des délégués et des membres des bureaux électoraux, Paris, Imp. Lefebvre, 1869, 364 p. — Note de R. Skoutelsky.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément