COLSON Corneille

Charron à Châlons-sur-Marne (Marne). Combattant de juin 1848, dans le faubourg Saint-Antoine. Le 26 mai 1852, la gendarmerie signalait qu’il avait applaudi aux paroles de Leclerc Jean-Marie, qui se flattait d’être un républicain de 93 et d’avoir voté « non » au plébiscite.
Voir Leclerc Jean-Marie*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28964, notice COLSON Corneille , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Marne, 30 M 18.

Version imprimable Signaler un complément