COGNET Jean-Baptiste

Mineur à Saint-Étienne (Loire), signalé comme « meneur » dangereux. Le 19 mai 1852, il refusa de se laisser affecter au remplissage, étant piqueur. Ses camarades quittèrent le travail par solidarité. Voir Arsac Jacques*, Charbonnier Pierre*, Lacroix Pierre dit Monistrol*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28885, notice COGNET Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 27 avril 2016.

SOURCE : Arch. Dép. Loire, 92 M 8.

Version imprimable Signaler un complément