CLAVELLY Alphonse

Né à Valenciennes (Nord) en 1817, mort à Valenciennes, le 27 novembre 1860. Corroyeur et journaliste, demeurant à Valenciennes. En 1841, il se vit infliger quatre jours de prison pour distribution d’écrits dangereux et, en 1842, quinze jours pour violences et injures à un agent de police. De 1849 à 1851, il correspondait avec Delescluze, alors en exil, et écrivait dans La Voix du Proscrit. Avec Thirifocq, il participa à la fondation de la société coopérative « l’Économique » qui cherchait à procurer aux ouvriers des denrées à un prix plus bas que dans le commerce.
Il fut accusé d’être un des instigateurs du mouvement de protestation qui eut lieu, à Anzin, contre le coup d’État. En janvier 1852, toutefois, il obtint un non-lieu. Il fut arrêté de nouveau dans la nuit du 24 au 25 février 1858, ainsi que Thirifocq. Il fut relâché au bout de quelques mois. Voir Duez Pierre-Joseph*, Thirifocq Eugène*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28808, notice CLAVELLY Alphonse , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Nord, M 140/34 (fiche administrative de 1852), M 140/31 (arrestations de 1858, dossier Thirifocq), M 141/76.

Version imprimable Signaler un complément