DECAILLON Joël

Par Pierre Vincent

Né le 3 août 1949 à Cusset (Allier) ; cadre ; membre du bureau fédéral CGT des cheminots (1979-1990) ; membre de la commission exécutive de la CGT depuis 1992 ; membre du comité exécutif de la Confédération européenne des syndicats depuis mars 1999.

Entré en novembre 1970 comme attaché groupe VII au Service national des messageries (SERNAM), Joël Decaillon devint responsable du collectif national du SERNAM CGT en 1976, ainsi que membre du comité mixte professionnel. Il fut, à la suite, membre du Conseil supérieur des transports, fonction qu’il assuma jusqu’en 1984. Membre de la commission exécutive de la Fédération CGT des cheminots en 1976, il accéda au bureau fédéral en 1979 et en resta membre jusqu’au congrès de mars 1990.
Il fut ensuite chargé de mettre en place l’Union interfédérale des transports et en fut le secrétaire général de 1980 à 1989. Il représenta la CGT dans de nombreux organismes, dont le Conseil national de la statistique-Groupe des transports (1982-1994) et le Conseil national des transports (1984-1989). Il poursuivit ses activités syndicales en tant que secrétaire adjoint et président de la commission économique du comité central d’entreprise (CCE) de la SNCF (1985-1988) et secrétaire du comité de groupe SNCF (1985-1988). Il occupa également des responsabilités internationales en devenant en 1984 membre du Comité paritaire des chemins de fer et le resta jusqu’en 1989.
Prenant des responsabilités à la Confédération CGT à partir de 1989, il fut chargé des affaires européennes, qui concernaient l’ensemble de l’Europe et de la Méditerranée. Il y assura la présence de la CGT dans diverses instances. Membre du Conseil économique et social européen à partir de 1989, il y occupa plusieurs fonctions. Ainsi, il était en 1990 membre du bureau de la section des transports et communications et, à ce titre, rapporteur de plusieurs avis concernant les chemins de fer, le transport routier, les communications et les médias. De 1984 à 1998, il fut vice-président de la section Environnement, santé publique et consommation.
Depuis l’adhésion de la CGT à la Confédération européenne des syndicats (CES), il est membre de son comité exécutif. Dans un article du Monde du 4 mai 1999, il est notamment précisé qu’il « est celui qui comprend que la CGT peut évoluer, doit s’intégrer dans la stratégie européenne du CES afin de ne pas se trouver complètement isolée ».
Joël Decaillon est devenu membre de la commission exécutive de la CGT en 1992.
Il avait repris une formation personnelle tout en assumant ses activités militantes. Il obtint un diplôme d’études supérieures (DES) à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) dans la spécialité « Europe-Entreprises » et fut reçu premier de la promotion 1993-1994.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article2864, notice DECAILLON Joël par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 décembre 2011.

Par Pierre Vincent

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — La Tribune des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Le Monde, 4 mai 1999, p. 5. — Notes de Jean-Pierre Bonnet. — Renseignements communiqués par Joël Decaillon.

Version imprimable Signaler un complément