CAYLUS Ernest

Né le 17 avril 1813 à Paris, mort le 31 mars 1878 à New York (États-Unis), demeurant 32, rue Mazarine (Xe arr., maintenant VIe), élève à Polytechnique. Coinculpé du procès des vingt-sept ou de la Société des Droits de l’Homme et des élèves de l’École Polytechnique. Caylus entra à La Force, le 30 juillet 1833, resta au secret jusqu’au 7 août 1833, et fut transféré à Sainte-Pélagie le 22 août 1833. Il est sans doute le signataire de la lettre des défenseurs des accusés d’avril, inculpé au procès des défenseurs et il comparut à l’audience du 29 mai 1835 à l’issue de laquelle il fut acquitté. Caylus sera préfet de la Dordogne le 2 juin 1848 et de la Marne du 31 octobre au 31 décembre 1848.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28267, notice CAYLUS Ernest, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 30 octobre 2016.

SOURCES : Arch. Dép. paris (Seine), registres d’écrou, D Y 4/17-1369. — Gazette des Tribunaux, , 1er décembre 1833, mai-juin 1835. — R. Bargeton, P. Bougard, B. Leclerc, P.-F. Pinard, Les préfets du 11 ventôse an VIII au 4 septembre 1870, Paris, Archives Nationales, 1981.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément