CASTEX

Cordonnier à Agen (Lot-et-Garonne). L’inspecteur de l’enseignement primaire de l’arrondissement d’Agen le trouva, en 1850 ou 1851, « occupé à donner des leçons de lecture, d’écriture et de calcul à six ou sept... ouvriers désireux de s’instruire ». Inculpé, le 12 décembre 1852, d’avoir tenu une école d’adultes sans brevets de capacité et sans autorisation, il fut condamné, par le tribunal de première instance d’Agen, à un franc d’amende, aux dépens et à fermer son école.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28213, notice CASTEX , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Lot-et-Garonne, série U, Tribunal de première instance d’Agen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément