CANDELLE Adolphe

Né le 9 juin 1807 à Chartres (Eure-et-Loir), mort le 21 janvier 1893 à Charenton-le-Pont ; marchand de vins-traiteur à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne), insurgé en 1831 puis en juin 1848.

Condamné, en 1831, à trois jours de prison pour une coalition d’ouvriers, il présidait en 1848 le Club de Joinville (Seine, Val-de-Marne), où il était alors établi marchand de vins-traiteur. Arrêté en juillet 1848 sans motif précisé avec six autres habitants de sa commune également tenanciers de débits de boissons, il fut mis en liberté le lendemain.
Aldolphe Candelle s’installa avant 1856 à Charenton-le-Pont où il mourut en 1893. Il était alors rentier et avait épousé successivement Cécile Benoit puis Augustine Boussard.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28027, notice CANDELLE Adolphe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 9 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, A 1839. — Service historique de la Défense 1839, 9330, cote 6 J 26, 6 J 128. — Arch. Val-de-Marne (état civil, recensement, listes électorales). — Arch. Eure-et-Loir (état civil).

Version imprimable Signaler un complément