CANAL, dit Perpignan

Né vers 1797. Ouvrier maréchal-ferrant, compagnon du Devoir, condamné à dix jours de prison le 23 février 1818. Son cas illustre cette politique de répression dont parlait ouvertement le préfet du Gard rendant compte de l’arrestation de 55 autres compagnons, le 13 décembre 1817 : « Dans le cas où, d’après l’examen des faits, on ne pourrait les poursuivre correctionnellement, on les tiendrait au moins quinze jours en prison. »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28021, notice CANAL, dit Perpignan , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gard, série M, non classée.

Version imprimable Signaler un complément