CAMIER Henri

Né en 1792 à Vienne (Isère). Ouvrier tisserand couverturier, il travaillait depuis 1821 chez un fabricant de couvertures de la rue Saint-Victor, dont le témoignage très favorable ne lui évita pas la transportation en juin 1848 : Camier avait paru à la barricade Saint-Victor. Partisan de Cabet, il fréquentait les clubs. Il rentra gracié en septembre 1849.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article28004, notice CAMIER Henri , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11.807.

Version imprimable Signaler un complément