CAILLET Charles, Victor, ou CAYET Charles, Victor

Né vers 1799 ou 1801 à Chapelle-Union (Seine-et-Marne) ; coffretier, emballeur, membre de la Société des Droits de l’Homme à Paris.

Né vers 1799 ou 1801 à Chapelle-Union (Seine-et-Marne). Coffretier, emballeur, demeurant, 13, rue de Flandre, à la Villette, condamné pour vol en 1834. Caillet fut membre de la Société des Droits de l’Homme à Paris, section « Victimes du Champ de Mars ». Demeurant 30, rue Geoffroy (?), il fut arrêté le 14 avril 1834 pour avoir fait partie de la barricade de la rue Beaubourg et écroué à Sainte-Pélagie. Avec des cartouches, on trouva chez lui de nombreux papiers, des chansons républicaines, des portraits gravés de Saint-Just, Marat, Robespierre et Barras, une brochure de Louis Bastide, de Marseille, Aux ministres. Première satyre, Paris, 1833. Après s’être vu refuser la défense de Buonarroti et imposer celle de Duplan, il fut acquitté. Il s’était évadé mais avait été repris sur le chemin de la Belgique et ramené à Sainte-Pélagie. À la suite des événements de décembre 1851, il fut transporté en Algérie. Il avait sûrement été gracié en 1852, car, le 9 juin 1853, il fut arrêté à Paris, à la suite de l’affaire du complot de l’Hippodrome. Voir Ribault de Laugardière.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27969, notice CAILLET Charles, Victor, ou CAYET Charles, Victor , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 juillet 2018.

SOURCES : Arch. PPo, A a/434. — Cour des pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Rapport fait à la Cour des pairs par M. Girod (de l’Ain), Imprimerie royale, Paris, 1834-1836. — Tableau synoptique des accusés d’avril jugés par la cour des pairs établi par Marc Caussidière, Lyon, imprimerie de Boursy fils, 1837, Arch. Nat. BB 30/294, Bibl. Nat. in-4° Lb 51/24984. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 591 d 1 n° 103. — Gazette des Tribunaux, 30 septembre 1835, p. 1251, 1ère col. — Notes de J. Risacher et R. Shapira.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément