CAILLÉ Pierre.

Né vers 1790, à Ste Hermine (Vendée), demeurant 8, rue du Four Saint-Hilaire (?), garçon boulanger. Inculpé de coalition, Pierre Caillé fut arrêté et écroué à La Force, le 15 novembre 1833. Il en sortit le 26 janvier 1834, écrou rayé par décision de la 3e Chambre correctionnelle. Il est possible que ce soit lui qui soit évoqué dans une lettre de Crevat saisie sur Spirat, en 1835. (Voir Caillé Adolphe*)

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27967, notice CAILLÉ Pierre. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 26 juin 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY4/19 - 2860. — Note de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément