CAILLAUX.

Ex-lieutenant-colonel de la Garde républicaine (Charente). Condamné ou proscrit pour son opposition au coup d’État du 2 décembre 1851, Caillaux vécut quelque temps en exil dans l’île de Jersey. Il sollicita sa grâce.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27964, notice CAILLAUX. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 27 novembre 2018.

SOURCES : Arch. privées de la famille Alavoine-Baudains, Liste établie par Eugène Alavoine après 1870. — Note de R. Gossez.

Version imprimable Signaler un complément