CAHAIGNE Joseph [CAHAIGNE Louis, Joseph, Antoine]

Né le 5 septembre 1796 à Rouen (Seine-Inférieure) ; fabricant de produits chimiques et homme de lettres parisien ; membre de sociétés républicaines, quarante-huitard.

Cahaigne à Jersey entre 1854 et 1855
Cahaigne à Jersey entre 1854 et 1855
(Maison de Victor Hugo - Hauteville House, Album Asplet, f° 13)

Ses chansons contre les Jésuites lui valurent un mois de prison sous la Restauration. Joseph Cahaigne était membre de la Société des Amis du Peuple. Ayant échappé à l’arrestation collective du 1er juin 1832, il fut l’un des signataires de la protestation du 3 juin 1832 et participa à la mise en place de l’émeute des 5 et 6 juin.

En 1848, rédacteur en chef de La Commune de Paris, il fut dépossédé de ce journal par Sobrier*, qui profita de son départ pour Poitiers, où il présentait sa candidature à l’Assemblée nationale.

Le 15 mai, il se contenta de se rendre à la Chambre sans manifester, puis au siège du journal, 16, rue de Rivoli. Là, il se désolidarisa de la manifestation. Il ne continua cependant pas la publication du journal, qui cessa le 19. Le 23 juin, cet artilleur de la garde nationale, qui n’était pas armé, s’abstint de rejoindre son unité et se trouvait avec le colonel de la IIIe légion, place des Saints-Pères. Il gagna Montmartre où il prétendit avoir passé la nuit. Le 24 au matin, on le retrouve à la barricade de la barrière Rochechouart, mais il ne participait pas à l’insurrection. En relations étroites avec Recurt*, Trélat* et la famille Cavaignac, il fut libéré, en septembre 1848, de la détention que lui coûta surtout sa mésintelligence avec son propriétaire. En 1850, il fit partie du Comité électoral socialiste et en 1851 du Comité central de Résistance, d’où son arrestation préventive le 2 décembre et son expulsion. Il vécut quelque temps en exil dans l’île de Jersey. Voir Greppo Louis*, Pensée*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27955, notice CAHAIGNE Joseph [CAHAIGNE Louis, Joseph, Antoine], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 28 mars 2019.
Cahaigne à Jersey entre 1854 et 1855
Cahaigne à Jersey entre 1854 et 1855
(Maison de Victor Hugo - Hauteville House, Album Asplet, f° 13)

SOURCES : Arch. Min. Guerre, A 2114 et B 330. — Arch. PPo, A a/428. — Arch. privées de la famille Alavoine-Baudains, Liste établie par Eugène Alavoine après 1870. — Maison de Victor Hugo - Hauteville House, Album Asplet, folio 13, photographie du proscrit Cahaigne — J.-Cl. Caron, La société des Amis du Peuple (1830-1833), mémoire de maîtrise, sous la direction de Louis Girard, Paris IV, 1978. — Ph. Matthey, Les membres des sociétés secrètes républicaines parisiennes sous la monarchie de Juillet, mémoire de maîtrise sous la direction de Philippe Vigier, Paris X, 1986. — Notes de R. Gossez et J. Risacher.

Version imprimable Signaler un complément