CACHOT Antoine, Joseph, Théophile

Né en 1799 à Morteau (Doubs). Domestique dans cette ville, condamné en première instance (janvier 1819) par le tribunal de Pontarlier (Doubs), puis en appel à Besançon, en mars, pour avoir proféré en public et « avec provocation » des propos hostiles à la monarchie et à l’ordre social. Voir Bidal Jean*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27929, notice CACHOT Antoine, Joseph, Théophile, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/989.

Version imprimable Signaler un complément